C’est le 27 janvier au soir que les premières contractions sont arrivées. Celles qui commencent à faire un peu mal, celles qui te disent ” c’est parti et je sais que tu es prête”

Le voyage intérieur a commencé à ce moment là. J’ai vu mon corps et mon esprit se connecter complétement pour prendre la situation en main.

A partir de ces premiers contractions j’ai commencé à me focaliser sur ma respiration. Toute mon attention se portait sur le contrôle de ma respiration sur laquelle j’ai pu complétement m’appuyer. C’était devenu mon guide.

Ainsi j’ai réussi à restée détendue, mon corps bien oxygèné pouvait faire son travail. Le travail de la nature.

Tellement sereine, j’ai même réussi à dormir la moitié de la nuit.

Puis quand les contractions se sont rapprochées j’ai senti la force de mon bébé, sa détermination à sortir maintenant.

Son papa avait déjà préparé l’essentiel il n’y avait plus qu’à mettre tout en place et prévenir la sage femme.

Pour me donner de l’énergie, j’ai décidé de prendre un petit déjeuner : 2 tartines de confiture et 1 thé gingembre/citron qui me délivrait ce message ” le potentiel de ton être est infini ” ! Cette fois j’avais confiance en moi, en nous.

Bébé arrivait bientôt mais il fallait que les contractions se rapprochent encore plus. À ce moment là, son papa et moi nous sommes serrés très fort dans les bras. A part ses mains dans le bas de mon dos, mon corps n’acceptait plus aucune intervention extérieure. Les bougies, la musique, les bouillottes étaient sans intérêt. Tellement concentrée sur ma respiration et cette sensation intense de ne plus avoir le choix que de vivre le moment présent.

Quand les contractions se sont tellement rapprochées qu’il n’y a plus eu de moment de répit entre elles, c’est à Mère Nature que j’ai fait confiance en lâchant prise sur tout ce que je voulais encore contrôler.

J’étais bien présente et lucide j’avais peur et je n’avais qu’à écouter ce qui se passait au plus profond de mon être. Laisser faire. Lâcher prise. Avoir confiance en moi, en mon bébé.

Il est né doucement, tranquillement et exactement quand il devait naître. C’est notre association à tous les 3 qui a donné ces magnifiques moments de pur être.

La sage femme est arrivée 1/4 d’heure après la naissance de bébé, nous avions déjà vécu nos premiers moments en famille.

Mon amoureux a eu dès le départ une énorme confiance en moi, comme il rythme déjà notre couple depuis 8 ans, il a rythmé cette experience pour que je lui fasse aussi confiance.

 

MamaYoga-le Yoga dans l Accouchement à domicile

2 jours avant l’accouchement

 

  •   
  •   
  •   
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  
Catégories : Mama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

hello